Home » Une page d’histoire…

Une page d’histoire…

Notre école porte le nom de CARY-SAUVAGE. 

Elle fait partie du groupe scolaire LA FONTAINE

Qui sont donc Sauvage et Cary ?

800px-Frédéric_Sauvage

Frédéric Sauvage (né le 20 septembre 1786 à Boulogne-sur-Mer et mort le 17 juillet 1857 dans le quartier de Picpus à Paris) est un ingénieur et un inventeur. Il est le troisième de sept enfants issus d’une ancienne famille boulonnaise de constructeurs de bateaux. Il succède à son père comme constructeur de bateaux, métier qu’il abandonne pour reprendre les carrières de marbre d’Elinghen. Il y invente le physionomètre qui permettait de reproduire une tête humaine en un buste réduit.

Le 15 janvier 1832, à Honfleur, dans le vieux bassin et à l’aide d’un petit bateau, il prouve lors d’une expérience publique que la propulsion par hélice est trois fois plus rapide que celle par roues à aubes. Il peut être considéré comme l’un des inventeurs de la propulsion à hélice appliquée aux bateaux.

En 1841, Frédéric Sauvage abandonne gratuitement son invention aux constructeurs de navires Normand et Barnés. Ceux-ci la modifient et s’approprient le mérite de l’invention. Ils construisent notamment Le Bateau Napoléon. Frédéric Sauvage proteste pour faire valoir la primauté de sa découverte auprès de l’Académie des Sciences et un rapport de M. Séguier lui donne raison.

Le 8 mai 1843, il est incarcéré à la prison du Havre en vertu d’un jugement obtenu par ses créanciers. M. Séguier intervient auprès de M. le général Rumigny, aide de camp du Roi, qui déclare « patience donc et courage, honneur et justice vous seront rendus ». Malgré cela, Frédéric Sauvage reste emprisonné. Alphonse Karr dénonce l’ingratitude dont Frédéric Sauvage est victime, réclamant pour lui son invention. Ses articles ont un retentissement important. Frédéric Sauvage sort de prison et reçoit une pension minimale de 2 000 francs par an.

Cary Robert-François, est un marin français, né en 1762, mort en 1810 à Boulogne-sur-Mer. Après avoir servi dans la marine de l’Etat et s’être distingué dans la guerre de l’indépendance des Etats-Unis, Cary prit le commandement d’un corsaire,  l’Unité, avec lequel, à force d’audace et de bravoure, il enleva aux Anglais plusieurs bâtiments importants. Cary mourut en 1810, il était capitaine du port de Boulogne, il avait des fonctions importantes par suite de la concentration de la flottille dite de Boulogne.